Chronique de l'atelier photo

L’atelier de pratique artistique, option photographie, du collège Cachin à Cherbourg fonctionne depuis 1985, il se proposait, conformément aux textes officiels, d’être :
“le lieu d’une pratique critique effective, approfondie, artistique, créative et réflexive, lieu de rencontre entre le monde de l’éducation et celui de la création, entre élèves, enseignants et artistes”.
Il a accueilli plus de 250 élèves. A proposé une dizaine de voyages pédagogiques à Paris avec des visites d’expositions, d’agences photographiques et de rencontres avec des photographes.
Entre 1985 et 1990 l’atelier travaille sur l’image de presse avec la création de la première agence de presse scolaire : “IMAJEUNES“ et publie dans la presse locale une cinquantaine de reportages, textes et images.
Réalise en 1990 un reportage vidéo, en format professionnel, sur l’histoire, en temps réel, d’une photo de presse entre la prise de vue et sa parution “ Sois cool et tais -toi “, cassette en dépôt au Centre Régional de Documentation Pédagogique de Caen.
Obtient le premier prix de la ville de Cherbourg pour la vidéo “Cherbourg News“ au Festival “Images et Sons“ en 1990.
Est impliqué en 1990/1991 dans une expérimentation nationale du “CLEMI“ sur l’introduction des moyens d’information dans l’enseignement (rapport paru en octobre 1990).
Participe à deux stages d’une semaine, en 1987 et 1990 dans le cadre de l’Ecole Nationale de la Photographie d’Arles... Exposition en 1991 “Arles au fil des vues“ au Centre Culturel à Cherbourg, préfacée par Alain Desvergnes.
Travaille en relation avec la photographe Martine VOYEUX de l’agence METIS en 1993.
En 1995 avec l’intervention de l’artiste Olivier UMHAUER réalise l’exposition “Paris Cherbourg-aller retour“.
En 1997 travaille sur le ferry “ BARFLEUR “, les toilettes du bateau sont transformées en labo flottant, lors de deux traversées entre Cherbourg et Poole à l’aide de sténopés avec les deux artistes David BARRIET et Olivier UMHAUER pour l’exposition “Aux frontières du réel“ à la gare maritime. En novembre 1998 une partie des photos prises sur le BARFLEUR est exposée sur le site internet de la ville de Cherbourg.
En décembre 1998, l’atelier travaille à la chambre photographique avec le photographe Dominique GROS à la recherche de la ruralité dans l’espace urbain et propose l’exposition “Sur les pas de DEPARDON” à la galerie photo de la ville de Cherbourg en janvier, février 1999.
L’atelier n’est pas reconduit pendant l’année scolaire 1999/2000, mais un travail photographique est réalisé par "la classe de ville " du collège autour de la “Saison photographique d’Octeville” organisé par le Centre Régional d’Octeville Photographie en Europe du Nord, sur le thème “des conflits intérieurs”. Les élèves découvrent deux photographes nord irlandais Willie DOHERTY et Donovan WYLIE qui évoquent à leur façon le conflit qui déchire leur pays. A leur tour, avec des appareils jetables et des appareils numériques, ils présentent leurs “images”, retravaillées sur informatique, de la ville, au cours de l’exposition “Dépayser” présentée au collège en décembre 1999.
En décembre et janvier 2000/2001, les élèves de la classe de ville et de l’atelier (réouvert) proposent l’exposition “intérieur/extérieur, in/out” à la galerie photo de la ville de Cherbourg-Octeville. Travail réalisé autour de la deuxième “saison photographique de Cherbourg-Octeville “ sur le thème “Villes/visages”, présentant les photographies de Richard BILLINGHAM et Rut Bless LUXEMBOURG.
En juin 2001, les élèves de l’atelier encadrés par David BARRIET travaillent avec une chambre photographique sur le thème du mois de la photo “la fin de la classe ouvrière ?” en explorant des lieux ouvriers de la ville. Quelques photos sont publiées dans le journal, sur le même thème, réalisé par le Centre Régional de Cherbourg-Octeville Photographie en Europe du Nord, distribué en novembre 2001.
En novembre, décembre 2001, travail photographique sur le monde ouvrier à Cherbourg-Octeville au centre commercial et à la Criée suite à la découverte des expositions du " Mois de la photographie " de Lewis HINE, John DAVIES, Allan SEKULA et Timm RAUTERT sur le thème“ fin de la classe ouvrière ? ”. Présentation des travaux des élèves pendant le mois de la photo avec l’exposition “The working classes ?” au centre culturel de Cherbourg-Octeville et au collège.
En novembre 2002, les élèves découvrent les expositions du Mois de la Photographie autour du thème " L'imaginaire national " : Charles FREGER " Arsenal ", Paul FUSCO " RFK Funeral train ", Antoine d'AGATA, " Psycho-géographie/Cherbourg ", Matthew MONTEIH, " Transient History "... Ils rencontrent Susan MEISELAS lors de l'accrochage de l'exposition " Kurdistan, dans l'ombre de l'histoire ".
En novembre et décembre 2003, les élèves présentent un travail photographique sur leur parcours quotidien entre leur domicile et le collège. Ces trois " parcours "sont exposés pendant le " Mois de la Photographie " au centre culturel de Cherbourg-Octeville.
"Renouvellement urbain" est le thème du festival qui présente les œuvres de G. BASILICO, J. COLOMER, M. PERNOT, P. FAIGENBAUM, M. SOLAL, L. LAGIER, S. DELCOUR.
En 2006 et 2007 les élèves travaillent avec la photographe DOLORES MARAT qu’ils rencontrent à PARIS en novembre 2005.
Ils présentent en juin 2006 la deuxième version de l’exposition "Paris/Cherbourg" composée de tirage grands formats et de portfolios individuels.
En juin 2007, l’exposition “Photeaugraphies” diptyques, sur le thème de l’eau, grand format en tissu, clôture définitivement le travail de l’atelier artistique photographie.
Ces grands formats sont accrochés de façon éphémère sur le chalutier Jacques Louise dans le port de Cherbourg en juillet 2007...

Back to Top